Site officiel de l'Office de Tourisme du Val d'Ay

AccueilActualités, découvertesLe Plan pour le Tourisme

Le Plan pour le Tourisme

Le Plan pour le Tourisme 

Le gouvernement a annoncé ce jour, un plan d’urgence avec plusieurs mesures : 

Pour surmonter la crise :

  • le fonds de solidarité restera ouvert pour le secteur de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme jusqu’à fin 2020, et sera élargi aux entreprises de plus grande taille (jusqu’à 20 salariés et 2 Millions de CA) ; aide jusqu’à 10 000 euros
  • des dispositifs prêt dans ce secteur seront renforcés : un prêt garantie Etat « saison » sera mis en place avec des conditions plus favorables que celle du prêt garantie Etat classique (3 mois meilleurs mois de l’année précédente pris en compte)
  • l’enveloppe des prêts tourisme BPI France passe de 250 M à 1 milliard
  • l’engagement des banques pour un report des mensualités des prêts de 12 mois (au lieu de 6 mois)
  • les cotisations sociales patronales dues entre mars et juin 2020 seront exonérées et cette exonération sera prolongée tant que la fermeture durera
  • un crédit de cotisation de 20% des salaires versés depuis février sera accordé pour accompagner les entreprises ; crédit imputable sur l’ensemble des cotisations dues (représente 2 milliards d’aides aux entreprises de ce secteur)
  • le chômage partiel sera prolongé jusqu’à la fin septembre dans les mêmes conditions

Pour la relance de ce secteur : Un plan d’investissement de la caisse des dépôt et BPI France (1,3 milliard d’euros)

La mise en place d’un dispositif aux collectivités locales qui pourront si elles le souhaitent, prévoir à un allègement pour 2020 de la Taxe de Séjour et un dégrèvement des 2/3 des cotisations foncières des entreprises de ce secteur (que l’Etat financera pour moitié)

Un soutien de la demande avec le doublement du plafond pour les chèques restaurants utilisables même le week-end

Concernant la réouverture des bars et restaurants, réouverture possible le 2 juin (décision le 25 mai) pour les départements verts

Les français pourront partir en vacances en juillet et août en France (en métropole et outre-mers), et peuvent prendre leur réservation (remboursement intégral dans le cas où l’évolution de l’épidémie ne rendrait pas possible le départ en vacances)

Un plan tourisme social pour un accès plus facile aux vacances (concertation dans les prochains jours et présentation à venir)

Partager